Actualités

Chasse aux oeufs : quelle réglementation concernant le contenu du chocolat ?

 
 
Chasse aux oeufs : quelle réglementation concernant le contenu du chocolat ?

En France, les produits de cacao et de chocolats sont réglementés par deux décrets :  le décret n°76-692 du 13 juillet 1976 modifié par le décret n°2003-702 du 29 de juillet 2003, dit décret « Cacao-Chocolat », qui transcrit en droit français la directive européenne n°2000/36/CE.

La consommation de chocolat en France

La consommation de chocolat par habitant est restée à peu près stable en 2017 (environ 7,3 kg par habitant), ce qui place les Français au 5e rang européen.

L’an dernier, 378 500 tonnes de produits de chocolat et de cacao ont été commercialisées, les tablettes représentant environ 36% des ventes et les barres chocolatées 15%. Une proportion non négligeable de ces ventes est réalisée à l’occasion de Noël (10 %) et de Pâques (4 à 5 %).

La grande distribution totalise environ 80 % des achats, les 20 % restants revenant aux chocolateries et magasins spécialisés.

Les Français ont une préférence marquée pour le chocolat noir, au goût amer et très riche en cacao (qui représente 30% de la consommation adulte, contre 5% en moyenne pour le reste de l’Europe). Ils prisent de plus en plus les sélections d'origines qui confèrent aux différents produits des arômes recherchés.

À noter que les chocolatiers ont entrepris de développer une filière durable afin de mieux répondre à la demande écoresponsable de nos concitoyens.

Composition et étiquetage

À l’échelon national, la composition des produits de chocolat est définie par un décret du 13 juillet 1976 transposant une directive communautaire.

Les chocolats sont essentiellement composés de cacao, de beurre de cacao, de sucre, de lait et d’ingrédients destinés à lui conférer des saveurs distinctives (tels que fruits secs, caramel, café, praliné, écorces d’orange, etc.).

Les principales catégories de chocolat définies par ce décret sont : le chocolat, le chocolat au lait, le chocolat blanc, le chocolat fourré et le bonbon de chocolat.

Pour le chocolat, le critère de référence est, bien évidemment, la teneur minimale en cacao, qui influe sur l’intensité de la saveur chocolatée. À l’exception des bonbons de chocolat, cette information doit figurer sur les étiquetages, au moyen de la mention « cacao : x% minimum », cette mention ne se rapportant qu’à la seule partie chocolat du produit.

De plus, les dénominations de certains types de chocolat comportant plus de 43 % de cacao peuvent, sous certaines conditions, être complétées par des mentions ou des qualificatifs de supériorité se rapportant à des critères de qualité (par exemple, « noir », « extra », etc.).

Emploi de matières grasses végétales : quel étiquetage ?

L’addition de matières grasses végétales, autres que le beurre de cacao, est limitée aux seules matières grasses suivantes : illipé, huile de palme, sal, karité, kokum gurgi, noyaux de mangue. Elles peuvent être ajoutées, seules ou en mélange, à hauteur de 5 % au maximum (teneur calculée sur la seule partie chocolat, après déduction des ingrédients ajoutés) sans que soit réduite la teneur minimale en beurre de cacao ou en matière sèche totale de cacao.

La réglementation européenne exige l’inscription de la mention "contient des matières grasses végétales en plus du beurre de cacao" sur les emballages de ces produits. Cette mention doit être clairement lisible, apparaître dans le même champ visuel que la liste des ingrédients, mais de manière bien distincte par rapport à cette liste, et figurer en caractère gras au moins aussi grands que ceux de la dénomination de vente et à proximité de celle‐ci.

En revanche, en France, les chocolats qui ne renferment pas de telles matières grasses peuvent être commercialisés sous l’une des dénominations spécifiquement prévues par les dispositions de l’article R. 412-48 du Code de la consommation (« chocolat pur beurre de cacao »,  « chocolat traditionnel » ou toute autre dénomination équivalente).

En savoir plus sur : https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/chocolat