Actualités

Veille hivernale et plan grand froid

 
 
Veille hivernale et plan grand froid

Le dispositif de veille hivernale est activé du 1er novembre au 31 mars de chaque année.
Le déclenchement du plan grand froid est décidé par la préfète en fonction des températures ressenties.

Le dispositif de veille hivernale

Ce dispositif se traduit par une vigilance accrue à l’égard des personnes sans-abri avec notamment l’ouverture de places d’hébergement d’urgence supplémentaires.

Tout au long de l’année, dans la Vienne 100 places d’hébergement d’urgence sont ouvertes de manière pérenne.

En supplément, 91 places peuvent être mobilisées pendant la période de veille hivernale.

Elles font l’objet d’une ouverture progressive liée à l’évolution de la demande, des conditions météorologiques et de la vulnérabilité des situations.

Ainsi, au cours de l’hiver, la capacité totale d’hébergement d’urgence du département pourra atteindre 191 places (soit une augmentation de 40% des places supplémentaires par rapport à l’hiver dernier) :

  • 100 places tout au long de l’année dont les 28 places au centre d'hébergement d'urgence sociale CHUS en rotation
  • 40 places pendant toute la période de veille hivernale
  • 14 places temporaires en fonction des températures froides
  • 37 places au centre temporaire d’hébergement d’urgence (CTHU) ouvertes lors du déclenchement du plan grand froid : au gymnase des Écossais mis à disposition par la mairie de Poitiers.

Déclenchement du plan grand froid

Le déclenchement du plan grand froid est décidé par la préfète de la Vienne en fonction de l’appréciation combinée des éléments suivants :

  • les besoins sur le territoire ;
  • les températures ressenties : la température minimale doit être comprise entre -5°C et -10°C et la température sur l’ensemble de la journée doit être négative. Ces conditions doivent être remplies sur au moins un jour des 4 jours de prévisions météorologiques.

Lors de l’activation du plan grand froid :

  • ouverture de 37 places au CTHU : installation et fonctionnement assurés par les bénévoles de la Croix-Rouge et de la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme (FFSS86), repas fournis par le Toit du monde ;
  • intensification des maraudes ;
  • ouverture de l’accueil de jour du Secours Catholique pendant la journée, les week-ends et jours fériés ;
  • élargissement des plages horaires du point chaud des Restos du Cœur ;
  • mise en vigilance des CCASCentre communal d'action sociale de Poitiers et de Châtellerault ;
  • entretien d’évaluation sociale pour chaque personne hébergée dans le dispositif complémentaire (CTHU, hôtel).

Vidéos de présentation par la DDCS