Actualités

Visite du délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe

 
 
Visite du délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe

Lors de sa visite à Poitiers, Emmanuel Barbe a présenté la mesure n°5 sur la baisse de la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes à double sens, sans séparateur central

1 - Genèse de la mesure :

La recommandation du Conseil National de la Sécurité Routière en 2014 sur la baisse de limitation de vitesse de 90 km/h à 80 km/h est à consulter dans le rapport des experts sur le site du CNSR.
 Vitesse pratiquée et  accidents :  modèles  de Nilsson et d'Elvik

2 - Rapports sur l'expérimentation de l’abaissement de la vitesse limite autorisée à 80 km/h

Dans le cadre de la lutte contre l’insécurité routière, une expérimentation de diminution de la vitesse limite autorisée de 90 km/h à 80 km/h sur quelques itinéraires de routes nationales bidirectionnelles a été décidée. Cette expérimentation s'est déroulée sur la RN7 dans la Drôme (26), la RN57 dans la Haute-Saône (70) et la RN151 dans l’Yonne (89) et la Nièvre (58).
Le Cerema a été sollicité par la Délégation à la Sécurité Routière pour réaliser des observations des vitesses pratiquées par les usagers sur les tronçons de l’expérimentation avant et après l’abaissement de la vitesse limite autorisée. Ces observations ont été réalisées au moyen de plusieurs campagnes d’observation successives sur une période de deux années.
L’analyse des résultats des mesures des vitesses observées montre que la baisse de la vitesse limite autorisée de 90 km/h à 80 km/h a engendré une baisse moyenne des vitesses pratiquées pour tous les véhicules de 4,7 km/h. Cette baisse, sur tous les tronçons, concerne tous les usagers.

Aussi, un suivi de l'accidentalité sur les tronçons de l'expérimentation a été réalisé par l'ONISR. Le bilan affiche une tendance positive, mais les nombres d’accidents considérés étant peu élevés, la baisse de l'accidentalité observée n’est pas statistiquement significative.

Sur cette expérimentation, l'AFP (fact checking) a publié sa propre étude sur l'accidentalité routière consultable ici...

3 - Autres études et rapports

Sur le Danemark, le post Facebook publié par l'Ambassade du Danemark en France le 19 janvier 2018... dément l'information diffusée par une association sur le passage de 80km à 90 km/h sur les routes secondaires. Retrouvez toutes nos Info/Intox...

L'étude "Réduction des vitesses sur les routes : analyse coûts bénéfices", menée par le Commissariat général au développement durable s'intéresse au volet environnemental de la baisse de la vitesse.

Un rapport du Forum International des Transports (FIT/OCDE) a été publié le jeudi 29 mars sur la baisse de la vitesse, consultable (résumé en français) Cette nouvelle étude examine l'expérience de dix pays en matière de limitations de vitesse. Elle confirme que des vitesses moins élevées rendent les routes plus sûres.

L'ONISR a publié mardi 17 avril le rapport : "l'Accidentalité sur les routes bidirectionnelles hors agglomération - Enjeux relatifs au réseau principal". Ce nouveau rapport, avec des données sur la totalité des départements français, confirme que quel que soit le département, le réseau dit « principal » enregistre une proportion de morts bien supérieure à sa part de réseau (en kilomètres).