Démarchage de travaux à domicile : la préfecture de la Vienne appelle à la vigilance

Rappel des règles concernant la pratique de la pêche à l’aimant

 
 
Rappel des règles concernant la pratique de la pêche à l’aimant

La pratique dite de la pêche à l'aimant se popularise en raison de sa mise en valeur sur les réseaux sociaux, l'attrait pour la découverte hypothétique d'un trésor ou à des fins de dépollution bénévole des cours d'eau.

La préfecture de la Vienne rappelle que sans autorisation administrative la pratique de la pêche à l'aimant est illégale. Cette pratique peut par ailleurs s'avérer très dangereuse lorsqu'elle engendre des découvertes de munitions dont la manipulation comporte les risques importants suivants :

- explosion;
- fuite d'un produit incendiaire pouvant entraîner une auto-inflammation ;
- fuite d'un agent toxique de guerre pouvant créer une intoxication ou une contamination ;
- détournement de la munition pour une action malveillante.
De telles découvertes ont pour conséquence la forte sollicitation des équipes de déminage, qui voient leurs interventions augmenter de manière significative.

Au sein du domaine public

Article L. 542-1 du Code du patrimoine :
" Nul ne peut utiliser du matériel permettant la détection d'objets métalliques, à l'effet de recherches de monuments et d'objets pouvant intéresser la préhistoire, l'histoire, l'art ou l'archéologie, sans avoir, au préalable, obtenu une autorisation administrative délivrée en fonction de la qualification du demandeur ainsi que de la nature et des modalités de la recherche."

Article R. 542-1 du Code du patrimoine :
" L'autorisation d'utiliser du matériel permettant la détection d'objets métalliques, prévue à l'article L. 542-1 est accordée, sur demande de l'intéressé, par arrêté du préfet de la région dans laquelle est situé le terrain à prospecter.
 La demande d'autorisation précise l'identité, les compétences et l'expérience de son auteur ainsi que la localisation, l'objet scientifique et la durée des prospections à entreprendre.
 Lorsque les prospections doivent être effectuées sur un terrain n'appartenant pas à l'auteur de la demande, ce dernier doit joindre à son dossier le consentement écrit du propriétaire du terrain et, s'il y a lieu, celui de tout autre ayant droit."

Article R542-2 du Code du patrimoine
"L'arrêté accordant l'autorisation fixe les conditions selon lesquelles les prospections doivent être conduites.Lorsque le titulaire d'une autorisation n'en respecte pas les prescriptions, le préfet de région prononce le retrait de l'autorisation."
 Article R. 544-3 du Code du patrimoine
"Quiconque utilise, à l'effet de recherches mentionnées à l'article L542-1 du Code du Patrimoine, du matériel permettant la détection d'objets métalliques sans avoir obtenu l'autorisation prévue à l'article R542-1 ou sans avoir respecté les prescriptions de cette autorisation est puni de la peine d'amende applicable aux contraventions de la 5e classe."

 Au sein du  domaine privé :
Cette pratique nécessite l'accord écrit du propriétaire du terrain qui doit indiquer ses intentions au sujet des objets susceptibles d'être découverts (et l'autorisation complémentaire du préfet si la pêche a pour but la recherche d'objets intéressant l'histoire, la préhistoire, l'art ou l'archéologie).