Actualités

Dire de l'État - Parcs photovoltaïques au sol sur terres à vocation agricole, naturelle ou forestière

 
 

L’instruction des demandes d’autorisation d’urbanisme concernant les parcs photovoltaïques au sol est du ressort de l’État. Les décisions qui en découlent sont prises par la Préfète de la Vienne.

Depuis quelques années, les porteurs de projets de parcs photovoltaïques au sol sur terres à vocation agricole, naturelle ou forestière entament des démarches afin d’obtenir les autorisations d’urbanisme pour des projets centrés sur la production d’électricité souvent au détriment de la préservation du caractère naturel, agricole ou forestier des zones d’implantation.

S’il est certes déterminant d’atteindre les objectifs fixés en matière de création d’unités de production d’énergie renouvelable, la préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers est essentielle afin d’assurer un développement durable des territoires.

Le dire de l’État concernant cette thématique, qui se trouve ci-après, doit permettre à l’ensemble des acteurs de s’approprier les multiples enjeux et d’adapter leur stratégie en matière de promotion des énergies renouvelables pour un développement équilibré des territoires.

Dire de l'État, signé par la préfète de la Vienne