Actualités

Plan Relance Culture

 
 
Plan Relance Culture

Le Gouvernement a annoncé, le 3 septembre dernier, un plan de relance comportant un volet dédié à la culture doté de 2 milliards d’euros. Ce volet se décline en cinq grandes priorités : la relance du patrimoine, la reconquête du modèle français de création et de diffusion artistique, le soutien de l’emploi artistique, la modernisation des filières culturelles et la mise en place d’une stratégie d’avenir pour l’ensemble des industries culturelles et créatives.

La relance du patrimoine

Riche de 6 125 monuments historiques, le patrimoine constitue la fierté des Néo-Aquitains. Composante essentielle de l’identité régionale et facteur d’attractivité économique et touristique, le patrimoine est constitutif d’un cadre de vie de qualité et revêt un enjeu important de préservation, de mise en valeur et de transmission aux générations futures qui impose qu’il soit entretenu et restauré.

Le volet néo-aquitain du Plan de relance culture consacre une enveloppe de 13,33 M€ à la restauration des monuments historiques.

Les crédits déployés, dès 2021 et en 2022, permettront ainsi de favoriser le travail des entreprises spécialisées et artisans qualifiés, dans les métiers de la restauration du patrimoine tels que les maçons, tailleurs de pierre, menuisiers, facteurs d’orgues, charpentiers, couvreurs, compagnons serruriers, maîtres-verriers, archéologues, architectes du patrimoine, etc.

Dans la Vienne

La Scène Nationale de Poitiers – TAP, grâce à un soutien de 100 000 €, va renouveler son parc de matériels informatiques et son serveur, afin de réaliser des économies réelles quant à la gestion des ressources et réduire son empreinte écologique.

Cette aide de l’État s’inscrit dans le cadre du « fonds de transition écologique » du plan de relance culture – investissement.

La reconquête du modèle français de création et de diffusion artistique

Afin d’accompagner la reprise d’activité des créateurs, des ensembles, des orchestres, des lieux et des festivals musicaux, une enveloppe globale de 2,49 M€ sera dédiée spécifiquement en 2021 à la relance du spectacle vivant Musique et Danse en Nouvelle-Aquitaine dans le cadre d’appels à projet en cours ou à venir d’ici l’été :

2 appels à projets Danse en cours ouverts jusqu’à mi-juin

  • Plan de relance danse 2021- Résidences chorégraphiques (enveloppe régionale de 95 000 € )
  • Plan de relance danse 2021- Reprise de l’activité artistique (enveloppe régionale de 250 000 €)

3 appels à projets Musique en cours ouverts jusqu’à mi-juin

  • Relance de l’activité artistique musicale (enveloppe régionale d’environ 350 000 €)
  • Coopération et coproduction territoriale musique (enveloppe régionale de 440 000 €)
  • Lieux et labels musique (enveloppe régionale de 350 000 €)

Dans la Vienne

Pour les équipes implantées dans la Vienne, ce sont d’ores et déjà plus de 105 000 € qui ont été accordés.

Parmi les compagnies soutenues par le plan de relance culture – fonctionnement : Cie Veilleur, Cie Production Merlin, Cie Elvis Alatac – Pier Procheron, Cie La Cavale, Archipels – Cie Dominique Pifarely, Ensemble Ars Nova, Cie L’homme debout...
Ces premières aides seront prochainement complétées par des aides aux acteurs des secteurs chorégraphiques et musicaux dans le cadre d’appels à projets lancés ou en cours par la DRAC Nouvelle-Aquitaine, ci-dessus.

Des mesures pour soutenir la filière du livre

En complément des mesures d’urgence en faveur du livre et des mesures transversales prises par le Gouvernement depuis le début de la crise, l’État accompagnera la modernisation des librairies à hauteur de 12M€ sur la période 2020-2021.

En Nouvelle-Aquitaine, une enveloppe de 150 000 € sera d’ores et déjà mobilisée en 2021 pour accompagner une vingtaine de librairies dans leur effort de modernisation. Cette enveloppe permet notamment au réseau des librairies indépendantes de mieux organiser leurs plateformes de vente à distance et améliorer leurs performances.

Dans la Vienne

Le Centre National du Livre a mis en place une aide exceptionnelle à la relance des bibliothèques. Cette mesure soutiendra les acquisitions des bibliothèques des collectivités territoriales, auprès des librairies de proximité, maillon essentiel du commerce culturel dans les territoires. Les collectivités de la Vienne sont invitées à se saisir de ce dispositif en se rapprochant du CNL.

Soutenir l’emploi, la formation, les tiers-lieux et la transition numérique

Des crédits exceptionnels accompagnent les établissements amenés à repenser leurs modes de transmission (cours en distanciel pour les étudiants), avec des outils adaptés (captation, réseau wifi amplifié, mise à disposition de matériels informatiques…).

140 000 € en région pour le programme de digitalisation et numérisation des pratiques de formation à destination de 8 établissements d’enseignement supérieur culture ou proposant des cursus de formation, dont 2 dans la Vienne :

  • Pôle Aliénor (Poitiers) – enseignement supérieur musique, à hauteur de 15 000 €
  • EESI – École Européenne supérieure de l’image (Poitiers et Angoulême), à hauteur de 30 000 €.

Un été culturel, des festivals

1 M€ seront destinés à la mise en œuvre d’appels à projets spécifiques dans le cadre du déploiement de l’Été culturel sur le territoire néo-aquitain.

Dans le cadre de ce dispositif, un appel à projets, doté d’une enveloppe de 150 000 €, à destination des petites communes et employeurs occasionnels permettra notamment aux musiciens indépendants de se produire. Des résidences d’équipes artistiques, permettant des temps de reprise et de médiation, dans des structures privées de Nouvelle-Aquitaine, seront soutenues dans le cadre de l’Eté culturel 2021.

En plus des aides habituelles apportées aux festivals, l’État maintient le fonds d’urgence dédié à l’accompagnement des festivals, pour tenir compte des contraintes particulières liées à la situation sanitaire (plafonds de jauge, distanciation, protocoles, etc.), et compenser une part importante des déficits d’exploitation qui en résulteront. Ce fonds est doté de 30 M€ au plan national, réparti entre 20M€ gérés par le Centre national de la Musique (CNM) pour les festivals Musique (toutes esthétiques confondues) et 10M€ dévolus aux DRACdirection régionale des affaires culturelles pour les festivals Théâtre, Danse, Livre, Arts visuels et Cinéma.

En 2021, la DRACdirection régionale des affaires culturelles Nouvelle-Aquitaine devrait bénéficier à ce titre d’une dotation d’environ 600 000 € permettant d’apporter un soutien comme en 2020 à un certain nombre de manifestations (hors Musique) sur le territoire régional.