Actualités

Révélez le sapeur-pompier volontaire qui est en vous

 
 
Révélez le sapeur-pompier volontaire qui est en vous

En France, plus de 198 000 hommes et femmes vivent un engagement quotidien au service des autres, en parallèle de leur activité professionnelle ou de leurs études en devenant sapeur-pompier volontaire.

Les missions des sapeurs-pompiers volontaires

Dans la Vienne, 87 % des sapeurs-pompiers sont volontaires. Ce sont des citoyens ordinaires qui, en parallèle de leur profession ou de leurs études, ont choisi de se rendre disponibles pour répondre et intervenir à toute sollicitation du centre de traitement de l’alerte.

Les sapeurs-pompiers volontaires sont engagés sur les mêmes missions que les sapeurs-pompiers professionnels. Secours à personne, lutte contre les incendies, accidents de la circulation, protection de l’environnement… les missions sont multiples et variées, avec toujours le même objectif : protéger les populations.

Les sapeurs-pompiers volontaires s’engagent au sein d’un centre de secours proche de chez eux ou de leur lieu de travail. Ils effectuent des gardes et des astreintes en fonction de leurs disponibilités professionnelles et de leur vie de famille. Des conventions peuvent être mises en place avec les employeurs pour faciliter la mise en œuvre des gardes et des astreintes.

L’indemnisation des activités des sapeurs-pompiers volontaires s’effectue par la perception d’indemnités horaires. Ces indemnités ne sont soumises à aucun impôt, ni prélèvement social et sont revalorisées chaque année.

Au 1er juillet 2020, le taux de l’indemnité horaire de base allouée aux sapeurs-pompiers volontaires est fixée de la manière suivante :

  • officiers : 11,91€
  • sous-officiers : 9,60€
  • caporaux : 8,50€
  • sapeurs : 7,92€

Conditions d’engagement

Pour devenir sapeur-pompier volontaire, plusieurs conditions sont requises :

  • Être âgé de 16 au moins (21 ans pour les officiers). Pour les mineurs, le consentement écrit du responsable légal est obligatoire
  • Jouir de ses droits civiques et ne pas avoir fait l’objet d’une condamnation incompatible avec l’exercice des fonctions (l’autorité de gestion peut se procurer un extrait du bulletin n°2 du casier judiciaire)
  • Se trouver en position régulière au regard des dispositions du code du service national
  • S’engager à exercer son activité de sapeur-pompier volontaire avec obéissance, discrétion et responsabilité, dans le respect des dispositions législatives et réglementaires en vigueur et de la  Charte nationale du sapeur-pompier volontaire

Formation

La formation dont bénéficie tout sapeur-pompier volontaire comprend :

  • les formations initiales adaptées aux missions effectivement confiées au sapeur-pompier volontaire et nécessaires à leur accomplissement
  • les formations continues et de perfectionnement destinées à permettre le maintien des acquis, l’adaptation aux activités, aux responsabilités, l’acquisition et l’entretien des spécialités

Le contenu et les modalités d’organisation de la formation sont fixés par l’arrêté du 22 août 2019 relatif aux formations des sapeurs-pompiers professionnels et volontaires.

Pour toute question et/ou inscription, contactez le Service départemental d’incendie et de secours