Radon

Le potentiel radon dans la Vienne

 
 

Le radon est un gaz radioactif naturel inodore et incolore. Il provient essentiellement de la désintégration radioactive de l'uranium présent naturellement dans les sous-sols granitiques et volcaniques.

Le radon est présent sur l'ensemble du territoire français avec de fortes disparités géographiques. Il est très dilué dans l'air extérieur mais peut s'accumuler à l'intérieur des bâtiments jusqu'à atteindre des concentrations élevées.

La concentration du radon dans un bâtiment, mesurée en becquerels par mètre cube (Bq/m3), est fonction des caractéristiques du sol et de la construction, ainsi que de l'aération et du système de chauffage. La réduction de l'exposition au risque repose sur la mise en œuvre de mesures préventives ou correctives dans les zones concernées : aération des pièces, vérification du système de ventilation, et le cas échéant, travaux de remédiation.

Classé cancérigène pulmonaire certain depuis 1987 par le CIRC (centre international de recherche sur le cancer), organisme de l'OMS (organisation mondiale de la santé), le radon représente en France la principale source d'exposition aux rayonnements ionisants. Il est responsable d'environ 10% des décès par cancer du poumon en France : 3000 sur 30 000 décès par an lui sont attribués avec un risque notablement plus élevé chez les fumeurs.

L'arrêté interministériel du 27 juin 2018 , délimite les zones à potentiel radon pour chaque commune pour chaque commune du territoire français. Celles-ci sont réparties en trois zones définies sur la base de critères géologiques :

  • zone 1 : zone à potentiel radon faible
  • zone 2 : zone à potentiel radon faible mais sur laquelle des facteurs géologiques particuliers peuvent favoriser le transfert du radon vers les bâtiments
  • zone 3 : zone à potentiel radon significatif
Dans la Vienne :
  • 28 communes sont classées en zone 3 : Adriers, Anché, Asnières-sur-Blour, Availles-Limouzine, Ayron, Bourg-Archambault, Brigueil-le-Chantre, Champagné-Saint-Hilaire, Iteuil, Lathus-Saint-Rémy, Latillé, Le Vigeant, Ligugé, L'Isle-Jourdain, Luchapt, Millac, Moulismes, Moussac, Mouterre-sur-Blourde, Nérignac, Persac, Plaisance, Pressac, Queaux, Saint-Léomer, Sanxay, Saulgé, Smarves
  • 6 communes sont classés en zone 2 : Benassay, Coulonges, Curzay-sur-Vonne, Jazeneuil, Lusignan, Pouancay
  • le reste du département est classé en zone 1

La carte ci-après présente le zonage pour le département de la Vienne.

> Carte - le potentiel radon par commune dans la Vienne - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,84 Mb

Pour en savoir plus :

> Plaquette - le radon dans votre habitation - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,93 Mb

Consulter le site internet de l'IRSN (institut de radioprotection et de sûreté nucléaire)